Make your own free website on Tripod.com
La passion d'écrire...


Ca coule dans mes veines, depuis toujours... Aussi longtemps que je me souvienne, j'ai toujours voulu écrire et devenir écrivain. C'est ma raison d'être. L'écriture et la science-fiction s'emmêlent étroitement dans mon univers personnel, car je ne puis concevoir l'un sans l'autre. Pour moi, les deux vont de pair. Hmm ? Quels types de textes j'écris ??? Aaaarrrgghh... :-)

Je crois que le fin mot de l'histoire, c'est que j'aime les mots et jouer avec. Que ce soit sous forme de fictions, de poèmes, de chansons, de scénarios, etc... Déjà bébé, on pouvait tranquillement me confier des magazines, je ne les déchirais jamais. Et au lieu d'admirer les photos, j'étais fasciné par tous ces petits caractères noirs indescriptibles... une passion précoce, en somme.

Je me suis d'abord orienté vers le roman. Mais j'avais trop d'idées et démarrais sans cesse de nouveaux projets avant de parvenir à en mener un à terme. J'entendais souvent parler de nouvelles mais ne m'y intéressais pas, considérant cela - bizarrement - comme une sous-forme d'écriture, si je puis dire. Ce n'est qu'en 1984, à 14 ans, que je me rendis compte des avantages de la nouvelle : de courts textes qui me permettraient de conclure rapidement une idée avant de passer à autre chose, sans dire que cela me servirait en même temps à travailler mon style. A peu près à la même époque, je commençais à écrire des textes de chansons, principalement en Anglais, ainsi que quelques poèmes, en Français.

En 1989, je découvre le fandom grâce à la Convention Nationale de Science-Fiction de La Valette, organisée par Jean-Pierre Moumon. Là, je rencontre Jean-Luc Triolo, à qui je confie quelques uns de mes textes. Peu après, il m'écrit et m'envoie une liste d'adresses de fanzines auxquels il me suggère de soumettre mes nouvelles. Les premiers que je contacte sont Les Ami(e) de Stephen King (aujourd'hui disparu) et Chimères. Les deux me publieront, mais les délais étant ce qu'ils sont, il me faudra attendre un an. Entre temps, je parviens - fin 89 - à placer l'un de mes textes dans le premier numéro de RUSHES, le journal de l'ESRA (Ecole Supérieure de Réalisation Audiovisuelle), où je suis alors étudiant. Etant donné son faible tirage et son public très restreint, cette publication est négligeable et l'on peut donc dire que mon premier texte, "La nef du rêve de la fin des temps", fut en réalité publié en octobre 90, par Josiane Kiefer, dans le n°11 de Chimères, un fanzine avec lequel je vais dès lors entamer une longue collaboration, qui se poursuit encore à ce jour - bien que de manière plus ponctuelle. Un mois plus tard paraissait "Chiens de nuit, chienne de vie" dans un hors-série publié par Les Ami(e)s de Stephen King. Depuis, j'ai publié de nombreux articles et nouvelles dans des supports aussi variés que Planète à Vendre !, Dragon & Microchips, QLVDCVG, Micronos, Miniature, Solstare et Octa. J'ai également écrit des articles pour l'Ecran Fantastique - un magazine professionnel consacré au cinéma de l'Imaginaire - et publié un Guide du Téléfan chez DLM Editions, consacré au producteur télé Aaron Spelling. Je suis par ailleurs rédacteur en chef de la revue Génération Scénario et du fanzine Tempus Fugit ainsi que l'un des fondateurs et rédacteurs de la seule revue SF mensuelle française, Slash.

Pour une liste plus complète de mes écrits, cliquez ici.



[Retour à ma page de présentation]

Ces pages Web sont maintenues par Alexandre Garcia
Copyright © 1996-98.